Ibrahim Maalouf à Istanbul 2013

Réalisateur: Samuel Thiebaut

Line-up:
François Delporte : Electric guitar
Laurent David : Electric bass
Frank Woeste : Keyboard (Fender Rhodes)
Xavier Rogé : Drums
Youenn Le Cam : 1/4 tone trumpet, Flute, Bagpipe

Diagnostic est le 3ème volet d’un triptyque musical que le Trompettiste Ibrahim Maalouf a entamé en 2007 avec « Diasporas », son premier album, et enrichi avec « Diachronism » deux ans plus tard.

On y reconnaîtra l’influence majeure des fanfares balkaniques, des batucadas brésiliennes, du latin jazz ou du heavy metal. Mais « Diagnostic » est surtout son œuvre la plus personnelle, une manière de bande originale où est mise en scène avec un remarquable pouvoir de suggestion la vie affective d’un musicien qui a toujours envisagé son art comme une thérapie, avec ce que cet engagement impose de sincérité et d’abandon.

Enregistré en région parisienne, dans le studio du producteur et compositeur de musiques de film Armand Amar (Le Couperet, Indigènes), « Diagnostic » propose 11 compositions originales qui toutes formulent un sentiment, parfois une contradiction entre plusieurs, et plongent dans le mystérieux cloaque des émotions pour en libérer langueurs, envolées, fulgurances et flash-backs. On y entend pour la première fois Ibrahim jouer du piano, instrument avec lequel il a débuté son apprentissage musical. On l’entend aussi chanter. Bien que conceptuel, chacune des parties ayant été inspiré par un proche membre de sa famille, « Diagnostic » est davantage le témoignage d’un instinct mis à nu et d’une maîtrise technique au service exclusif du sensible, du fragile, du principe de plaisir. Il répond à cette nécessité de transcender les genres et de transmuer peines, colères, déprimes et doutes en forces vitales.