Concert ARTE LIVE WEB: Marc Copland

 

Bill Carothers étant bloqué aux Etats-Unis, le duo se transforme en solo de Marc Copland.

Ces deux Américains à Paris se connaissent déjà bien lorsqu’ils décident d’enregistrer pour la première fois ensemble, en 2006, un album intitulé No choiceMarc Copland, pianiste de Philadelphie passé par le saxophone, s’illustre d’abord à New-York au début des années 80 où il fait ses armes aux côtés de Gary Peacock et Bill Stewart. Mais c’est en Europe qu’il deviendra leader, appelé par un producteur français à enregistrer son premier album solo, Poetic motion, en 2001. C’est aussi avec Peacock et Stewart que Bill Carrothers, pianiste de Minneapolis, grandit à New-York, et devient ce musicien délicat et serein. Avec le romantique Copland, les deux Américains se sont trouvé un répertoire commun, avec des classiques du jazz comme du rock. Entre « Take the A train » et « The needle and the damage done », de Neil Young, ils reprennent également le « Lonely woman » d’Ornette Coleman : toujours loin des originaux, plus nerveux et comme insatiables, mais gardent l’essence de leurs partitions de départ. On peut imaginer qu’en live, ils n’auront de cesse d’étirer les morceaux, pour mieux découvrir ce que les notes ne nous cachent à nous, attentifs auditeurs.